installations industrielles espace médical données personnelles

Espace médical infiltré, 1,2 million de données patients volé

Un internaute, s’annonçant comme étant un Anonymous, a volé 1,2 million de données appartenant à des utilisateurs d’un espace médical.

Le piratage de données de santé gagne du terrain. Je vous parlais, il y a peu, de 500.000 dossiers de patients piratés via un portail dédié aux réservations de rendez-vous chez un professionnel de santé. Aujourd’hui, c’est 1,2 millions de britanniques à être concernés par le même problème.

Un internaute, s’annonçant comme étant membre de la communauté Anonymous, a mis la main sur plus d’un million de dossiers de patients via un partenaire de la NHS, le Ministère de la santé Anglais. La fuite serait partie de SwiftQueue. Un portail qui permet aux patients de réserver des rendez-vous avec un médecin généraliste, un hôpital ou une clinique. Un outil qui exploite également des terminaux dans les salles d’attente qui affichent les rendez-vous.

« Je pense que le public a le droit de savoir à quel point les grandes entreprises comme SwiftQueue utilisent des données sensibles. » indique l’internaute. Dénoncer en diffusant les données de personnes qui ne sont pas responsables de la collecte et la sauvegarde de leurs données ? « Ils ne peuvent même pas protéger les détails des patients » termine-t-il.

Le pirate a déclaré à The Sun que le hack exploitait des faiblesses dans le logiciel de SwiftQueue. Faille qui aurait dû être corrigée il y a plusieurs années. Le « visiteur » annonce avoir téléchargé la base de données entière de l’entreprise, contenant 11 millions d’enregistrements, y compris les mots de passe. De son côté SwiftQueue a déclaré que la base de données n’est pas si importante et que leur enquête initiale suggère que seulement 32 501 « lignes de données administratives » ont été consultées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *