Banque Cybersécurité Piratage

Chine versus Corée du Sud ? Une banque tranche

La Corée du Sud est responsable du piratage ayant causé l’arrêt du réseau, et non la Chine. C’est ce qu’indique la presse Chinoise, depuis quelques heures. A l’image de CRJ Online, le message passé par Bjeing est assez clair. La Chine n’est pas responsable de l’attaque informatique à l’encontre de la Corée du Sud. « Le groupe formé par divers services sud-coréens, explique le communiqué de presse reçu à la rédaction de Data Security Breach, chargé d’enquêter sur la coupure du réseau internet de certains médias et banques, a indiqué le 22 mars que le code informatique malveillant ayant provoqué ces coupures était venu d’ordinateurs présents au sein de la banque sud-coréenne, et non d’ordinateurs de Chine. » Pour parfaire sa démonstration du « C’est pas moi, c’est quelqu’un d’autre », la Chine précise que ce code est venu d’une adresse IP privée.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets