go google

Le langage GO de Google voit débarquer son premier code malveillant. Un ransomware qui chiffre votre disque dur et vérifie votre solde en bitcoins.

Les ransomwares, il y en a pour tous les goûts, toutes les bourses. DrWeb, éditeur de solutions de sécurité informatique vient de mettre la main sur une nouvelle version de ce type de logiciel malveillant. Baptisé Trojan.Encoder.6491, ce logiciel de rançonnage agit comme ses cousins, il chiffre les disques durs et demande de l’argent en échange du déchiffrement. Dans le cas de Trojan.Encoder.6491, 25 dollars à payer en Bitcoin. Originalité de cette attaque ?

Trojan.Encoder.6491 est codé en GO, le langage de programmation de Google. A son lancement, Trojan.Encoder.6491 s’installe dans le système sous le nom de Windows_Security.exe.

Puis le Trojan se met à chiffrer les fichiers, comme un ransomware de base, se trouvant sur les disques avec l’algorithme AES. Ce microbe chiffre 140 types de fichiers différents (.doc, .jpg, etc.). Ce logiciel pirate contrôle le solde du portefeuille Bitcoin de la victime pour s’assurer du transfert de l’argent. Le virement constaté, le ransomware déchiffre automatiquement les fichiers pris en otage.

You may also like

PUBLICITES

Autres sujets