Lazarus patch Tuesday attaques

La Thaïlande saisi un serveur exploité les pirates Nord-Coréens Lazarus

Les pirates informatiques du groupe Lazarus, affichés comme Nord-Coréens, auraient perdu un de leur serveur saisi par les autorités thaïlandaises.

Souvenez-vous ! En 2014, un groupe de pirates informatiques prénommé Lazarus Group (Hidden Cobra) s’attaque à Sony Picture. Motif de cette cyberattaque, punir le producteur du film « L’Interview qui tue ». Gros nanar qui se moque du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un. Le groupe Lazarus sera étiqueté « Hackers de la Corée du Nord ». Des films, des données sensibles internes, dont des courriels et fiches de paie, avaient été diffusés par les pirates.

Quatre ans plus tard, le ThaïCert (Groupe d’intervention en cas d’urgence informatique ThaiCERT) annonce qu’il avait pris le contrôle d’un équipement utilisé par le Lazarus Group. Un serveur utilisé dans plusieurs importantes. Étonnant que des pirates étatiques exploitent toujours le même espace numérique, et cela depuis 4 ans !

Selon un rapport de McAfee Advanced Threat Research, une campagne appelée opération GhostSecret visait les infrastructures sensibles. Une cyberattaque lancée de ce serveur basé dans les locaux de l’Université Thammasat de Bangkok.

Le ThaiCERT a déclaré travailler avec McAfee pour analyser le serveur compromis afin de comprendre les menaces en cours et d’aider les victimes potentielles. Le rapport détaille la méthode d’attaque inconnue utilisée. Elle est connectée aux opérations récentes impliquant des serveurs en Inde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *